13 novembre 2019

Le fils de Christophe Colomb témoigne : Montpellier est une capitale du livre au début du XVIe siècle.




MONTPELLIER, UNE DES CAPITALES DU 


LIVRE AU PREMIER XVIe SIECLE



Fernando Colomb (1488-1539), riche fils de Christophe, veut rassembler chez lui, à Séville dans son hôtel de la Puerta Goles, aux bords du Guadalquivir, todos los libros de todas las lengas, tout ce qui a été imprimé aussi bien dans la Cristianidad  que fuera della
Ce sera la Biblioteca Fernandina, rebaptisée Colombina. Une bibliothèque universelle (et il sait par ses voyages aux Nouvelles Indes que le monde est vaste).  Mais il sait, comme il l’écrit à Charles Quint en 1537 que le temps est un insatiable rongeur : muchos est aya perdida :  déjà !

Ce n’est pas qu’il veuille tout lire, loin de là. Il a sur le livre une théorie des plus intéressantes : 
Si les livres étaient faits pour être lus, on n’en imprimerait pas plus dans l’espace d’un pays que ceux qu’une personne en toute sa vie pourrait lire, ou, compte tenu de la variété des goûts et des esprits, pas plus que le nombre de livres qui pourraient être lus en cinquante ans par quatre personnes, ce qui donne un bon chiffre, étant celui des continents et celui des évangiles… [1]
Il enfonce le clou en énonçant ce qui est pour nous un sacrilège : 
Ma bibliothèque n’est pas destinée à l’étude, mais à la sauvegarde de tous les livres et à l’augmentation des quatre tables [ses catalogues]. 
Et encore, pré-mallarméen un peu : « Le monde, comme l’ensemble de la médecine et toute la science.. devrait tenir en un seul livre, devant être résumé à l’intérieur d’un in-12 »[2].
Je me suis attardé sur ces citations pour faire un peu voir l’homme : méticuleux à l’extrême, adepte des plus vastes projets (découvrir et répertorier la mer immense des imprimés), collecteur indifférent de la diversité humaine…

Il commence tôt. A 21 ans, en 1509, il possède 238 livres dans son coffre de Saint-Domingue.
A sa mort, il en aura 15 381 dûment répertoriés, et il en aura perdu 2000 dans un naufrage entre Gênes et Séville. Il aura aussi 3 200 gravures.  Pic de la Mirandole et Erasme ne posséderont respectivement pas plus de 1190 et 413 livres.  Plus tard, Montaigne arrivera à 1000, mais c’est plus tard, et c’est Montaigne.

Son génie est de s’intéresser aussi aux petits, aux obscurs, aux sans-grades. C’est-à-dire aux brochures, aux almanachs bizarres et aux bleus, c’est-à-dire à cette bibliothèque bleue qui colporte les romans de chevalerie, les faits divers et les ragots sur les routes du petit peuple. Tout bon bibliothécaire sait que, si les in-folios se conservent, les feuilles volantes s’envolent ou disparaissent dans des tâches domestiques inattendues mais fatales : éponger les liquides renversés, emballer du poisson ou obturer les pots de confiture. Quand ce n’est pas dans de rabelaisiens torche-culs (Rabelais est à Montpellier en même temps que Fernando).  
Fernando non seulement les recueille, mais fait une vibrante apologie de ces
obrillas et obrezillas, ces menus ouvrages : il enjoint à ses héritiers « que se tenga cuydado de comprar las obrezillas pequenas de qualquer qualidad que sea [comme] coplas, refranes, e otras cosillas que también se an de tener en la libreria [3] :
tout acheter, sans se soucier de l’épaisseur, de la qualité d’impression ou du contenu. Tout ce qui un jour ou l’autre a pu se vendre en librairie doit finir dans sa bibliothèque.
Plus tard, au XIXe, à Montpellier, Charles de Vallat fera de même et léguera à sa ville un immense trésor de petites choses. Charles de Vallat avait été ministre plénipotentiaire en Espagne.


FERNANDO COLOMB À MONTPELLIER (juin-juillet 1535).

 

TYPOLOGIE DES LIBRAIRES


Montpellier, justement, Fernando y vient en 1535. Au début des années ’30, il a 40 ans. Il se lasse de découvrir sans cesse de nouvelles Amériques. Il laisse ça à son frère. Lui va sillonner l’Europe. Pas les villes d’Europe, non, les librairies d’Europe. De Rome à Anvers en passant par Paris, Lyon, et Montpellier.
Il va lentement. Il rencontre Erasme qui lui offre son Antibarbarum avant que l’encre en ait fini de sécher. Il rencontre beaucoup de monde. De ces rencontres, nous ne connaitrons jamais que les donateurs de livres.

Partout il achète. A des rythmes différents. Parfois, il se contente de grappiller. En 1514, il achète un seul livre à Narbonne : il avait la tête ailleurs, il allait à Rome. De Narbonne à Rome, il a dû forcément passer par Montpellier. Il a peut-être repéré les libraires mais n’a rien acheté. C’est que Fernando travaille avec ordre et méthode : Montpellier n’étant pas une étape prévue, il ne s’arrête pas à Montpellier. Mais il prend date : il reviendra. 20 ans après.
Et cette fois, il reste 6 semaines, de mi-juin à fin juillet 1535.
Il achète en masse.

Sur la dernière page de chaque livre acheté, il note les circonstances de l’achat : la ville, le prix (et le taux de change), la date d’achat, et éventuellement, la reliure.
Mais jamais le nom du libraire !
- Quoi ? Pas de nom de libraire ?
- Non, pas de nom de libraire. Juste la ville, la date et le prix.
- C’est frustrant.
- Oui, ma petite étude vient de cette grande frustration.

L’examen minutieux des 112 livres achetés par Fernando Colomb à Montpellier et qui subsistent sur les étagères de la Colombina va nous permettre d’affiner notre connaissance du lectorat et donc des libraires à Montpellier au premier tiers du XVIe siècle.
Cette étude se base sur l’excellent catalogue informatisé de la Bibliothèque Colombine de Séville[4].
J’en ai extrait toutes les notices contenant le mot « Montpellier ».
Pour ces livres, nous possédons le lieu, la date précise et le prix d’achat.


LES ACHATS DE COLOMB À MONTPELLIER

Tout d’abord, il faut signaler que ce corpus n’est en aucun cas significatif des achats de Fernando Colomb à Montpellier. Par d’autres sources, Klaus Wagner estime à 750 le nombre d’ouvrages qu’il y a acquis[5]. Il ne contient donc que 15% de ces achats, et d’emblée nous constatons des distorsions majeures avec cet ensemble. Par exemple, aucun livre ne porte l’adresse de Venise.
Au contraire, ils sont quasiment tous imprimés en France (contre 42% seulement pour l’ensemble). Il semble que tous les livres n’aient pas été égaux face aux facteurs de disparition, et que l’œuvre du temps, pour une raison inconnue ait été fortement sélective.
Aussi ce corpus des livres rescapés n’est pas une source fiable pour l’étude des achats de Fernando Colomb : ces informations nous seront fournies dans les relevés de Klaus Wagner. 
Mais il semble capable de nous renseigner sur les librairies ou autres lieux de vente de livres, ainsi que sur certains comportements du lectorat à Montpellier à cette époque.
Avançons, nous verrons bien.

Méthodologie : 

Un postulat simple a guidé mon travail. Sur les 40 jours passés à Montpellier, Fernando Colomb en a consacré au moins 13 à ses achats. Les autres jours, il a sans doute annoté ses livres, les a enregistrés sur son Indice general alfabetico, et les a peut-être un peu lus[6],  il a sans doute aussi vaqué à d’autres occupations.
Mon postulat est le suivant : les livres achetés le même jour l’ont été dans une même librairie.
Colomb sort de son auberge, va chez un libraire, passe sa journée à explorer les étagères, fait une pile de livres, et se les fait livrer chez lui. De temps à autre, il digère ses prises, cesse ses achats, avant d’explorer une autre boutique.

DESCRIPTION DES LIVRES RESCAPÉS :
Sur les 112 titres extraits du catalogue informatisé, 54 viennent de Lyon, 45 de Paris, 8 de Rouen, Bâle, Poitiers, Grenoble, Toulouse, Cologne, Avignon (un titre chacun).
Les prix sont indiqués soit en sous (12 d.) soit en deniers. J'ai tout converti en deniers.
Les achats se font tous les jours, même le dimanche.
Je n’ai pris en compte que les journées d’achat dont subsistent plus de six livres.

ANALYSE JOUR PAR JOUR DES ACHATS :


Jeudi 27 juin 1535 
9 ouvrages (N° 23, 24, 35, 43, 47, 49, 63, 64, 103[7] )
Prix :
541,5 deniers au total, soit 60 d. le titre.
La présence de deux in-folios, Gui de Chauliac,  324 folios pour 200 deniers (n° 43) et un Vieux testament en figures 336 f° pour 210 d. (n°64) augmente le prix moyen, mais 4 autres ouvrages atteignent ou dépassent les 30 d. C’est un prix moyen très considérable.

Contenu :
Il y a en plus du Gui de Chauliac et de la Bible illustrée :
Philippe de Commines (n°24), Homère (n°47), Le pénitencier de Jean Clerc (n° 23), 2 œuvres littéraires (Florent et Lyon (n°35) et la Mélusine de Jean d'Arras (n° 49)), un livre de spiritualité (n°63) et une vie de sainte Barbe (n°103).
Tous ces livres sont en français.

Origine et date :
Paris  Girault 1533
Paris Galliot du Pré 1525
Paris Janot 1534 (Chauliac)
Paris Michel le Noir 1520
Paris Le Dru Jehan Petit  1508
Lyon  Arnoullet 1532 et 1528
Lyon Fr Juste 1534
Lyon Chaussard 1527

Conclusion :
Il semble que nous soyons dans une boutique ayant pignon sur rue, qui se fournit surtout à Paris, chez les meilleurs éditeurs. On y vend des livres de grande valeur tant pécuniaire qu’intellectuelle.
C'est une des premières où va Fernando Colomb (qui commence ses achats les 21 et 24 juin) : sans doute la plus renommée, celle où se fournissent les professeurs (médecine ou théologie) et notables, mais qui débite aussi des œuvres littéraires reconnues.

Mercredi 3 juillet 
 14 ouvrages (N° 3, 12, 17, 19, 20, 39, 42, 58, 65, 71, 72, 78, 86, 93)
Prix :
351 deniers, soit 25 d. le titre.
Il s'agit de volumes conséquents : 13 dépassent les 50 folios, 7 les 100 f°, 3 les 200 f°

Contenu :
4 concernent la médecine ou la pharmacie. A noter un Galien en Grec à l’usage de la Sorbonne (n°39).
4 concernent la littérature ou l'art oratoire ou poétique (Art poétique n° 78, Traité de l’orateur n°17).
Les 4 volumes spécifiquement religieux sont des valeurs sures : Internelle consolation (n°58) ou des commentaires bibliques (n°71), sermons ou liturgie.
Une généalogie du Grand Turc (n°93) donne la note historique.
Sur les 14 titres, 9 sont en latin, et un en grec.

Origine et date :
7 viennent de Paris
5 de Lyon (dont 3 de Sébastien Gryphe)
1 de Bâle et 1 de Cologne.
Ce sont des livres récents. Le plus ancien a 15 ans, 4 sont imprimés depuis 1 an, et 7 au moins depuis moins de 5 ans (2 sans date).

Conclusion :
Nous avons là un ensemble sérieux. Il s’agit de livres destinés à des professeurs ou des enseignants, médecine, belles-lettres ou théologie, qui s'intéressent à des parutions récentes. L’usage fortement majoritaire du latin (voire du grec) cible une clientèle universitaire, incluant des étudiants étrangers.
En fait, on ne voit pas dans cette liste de livre « de loisir » : tout y sent l’étude et l’enseignement.

Samedi 6 juillet 
 14 titres (N° 6, 26, 27, 30, 48, 52, 61, 76, 81, 85, 91, 92, 98, 100)
Prix :
313 deniers soit 22 d. l'ouvrage.
Mais 10 de ces ouvrages ont moins de 32 folios (8 en ont même moins de 16). Ce sont surtout des brochures : 10 ouvrages coûtent moins de 4 deniers. Seuls, deux volumes sont de vrais livres, mais ils posent quelques petits problèmes (voir ci-dessous).

Contenu :
Un incunable de 1497, in-quarto de 442 folios (Doctrinale pro eruditione puerorum de Villedieu, n° 6) acheté pour 6 s. (72 deniers), retient l’attention. C'est un des rares ouvrages achetés "assi enquadernado", c'est-à-dire déjà relié (cuir sur carton [et non bois comme on pourrait s'y attendre] avec lacets de fermeture). Il est possible sinon probable qu'il s'agisse d'un ouvrage d'occasion, en 2e ou 3e main.
Il en est de même pour L'Arithmétique d'Étienne de La Roche, de 1520 (n° 52) dont les 230 folios in-4° coûtent, avec leur modeste reliure en parchemin, 17 s. soit 204 d. 
Si l’hypothèse de livres d’occasion déjà reliés est retenue, elle indique que les livres ne se dévalorisent que modérément en changeant de main. Nos deux exemples sont des livres scolaires devenus inutiles à des étudiants ou des fils de famille ayant achevé leurs études.
Les autres achats se répartissent en :
Feuilles de circonstances ou d’histoire populaire : complainte sur une exécution capitale (n°26), Mort de Marguerite d'Angoulême (n°61), Vie de Louis XI (n° 91, 58 folios), ou de Louise de Savoie (n°100) qui sont morts récemment.
Pièces de morale ou piété : Chevalier gris (n°30), Songe de la pucelle (n°92), Verger céleste (n°98), Jardin du paradis (n°48), Quinze joies de Notre-Dame (n°81), etc...
13 des 14 titres sont en français. Le seul écrit latin est “Doctrinale pro erudition puerorum”, en édition incunable.

Origine et date :
8 viennent de Lyon, 4 de Paris, 2 sont sans adresse.
Ils datent souvent des années 1520, l'un d'eux des années 30, et un est un incunable de 1497

Conclusion :
Dans quel type de librairie sommes-nous? On imagine bien une clientèle de bourgeois, petits bourgeois ou commerçants acheteuse de courtes biographies de (presque) contemporains (l’ancêtre d’une presse people?), des romans, des livres de piété faisant un peu rêver (Verger céleste, Jardin du Paradis, Songe de la Pucelle…), et quelques manuels pour l’éducation des enfants. Un manuel d’arithmétique a toute sa place chez un commerçant soucieux d’éduquer ses héritiers.

Dimanche 7 juillet 
 9 volumes (N° 2, 4, 13, 16, 22, 57, 84, 87, 96). 
Prix :
510 d., soit 56 d. l'ouvrage.
Il y a là de gros volumes de commentaires de l'écriture (222 folios sur les Psaumes (n° 4) et 230 f° sur les Épitres de Saint-Paul, n°87), et des volumes plus réduits (de 16 à 64 f°) touchant plus à l'actualité ou à une morale pratique.

Contenu :
Nous avons là un corpus très homogène. Tous les livres ont un sujet religieux. Commentaires de l'Écriture (n°4, 87..), sermons (n°13), apologie de l’ordre de Citeaux (n°22), ou conseils moraux pour trouver la paix en Jésus-Christ (n°57) et ne pas perdre son temps ici-bas. Un titre, qui exhorte les rois chrétiens à la paix (n°96) aurait pu être classé "histoire", si la condition de cette paix n'était leur union sacrée contre les infidèles.  Deux ouvrages s'engagent fermement du côté de l'orthodoxie catholique. L'un sur la continence (et le célibat?) des prêtres (n°16), l'autre, publié à Anvers en 1523, défend explicitement les sacrements contre Luther dont les thèses datent de 1517 (n°84).
6 titres sont en latin, 3 en français.

Origine et date :
4 viennent de Lyon
4 de Paris
1 d'Anvers.
Il s'agit de livres récents, l'un d'eux est même de 1535, 7 d'entre eux ont moins de 15 ans (l'un est sans date).

Conclusion :
Nous avons donc là un ensemble très religieux, très catholique, et on pense à une librairie fréquentée surtout par des ecclésiastiques assez fortunés, des chanoines par exemple, d'autant qu'elle est ouverte le dimanche, profitant de l'affluence aux offices des chanoines venus de Maguelonne. On y achète plus de latin que de français.  On l'imagine à proximité de la future (mais déjà désignée) cathédrale (le transfert de l’évêché se fera l’année suivante).


Lundi 8 juillet 
 6 volumes (N° 36, 37, 41, 50, 70, 79).
Prix :
Coût total :  91 d., soit 15 d. le volume.
Ce sont des livres de moyenne importance, de 20 à 131 f°, mais à prix modéré.

Contenu :
Le contenu est homogène, si on excepte un Protocole des notaires (n°79). Il s'agit de livres d'édification, ou d'exempla. Par exemple, Le Jugement d'amour (n° 36, qui fait référence à la fille du roi d'Ecosse Isabelle), ou Le Château d'amour de Pierre Gringoire (n° 41), ou encore l'édifiante mort d'un carme de Lyon (n° 50). On pourrait résumer le tout dans ce
Parangon des nouvelles honnestes et délectables, à tous ceux qui désirent veoir et ouyr choses nouvelles et récréatives sous umbre et couleur de joyeuseté : Utiles et profitables à ung chescum vray amateur des bons propos et plaisans passetemps (n° 70)... 
Bref, des livres assez minces, de lecture aisée, et dont le tirage relativement élevé permet de les vendre à bon marché.
Les deux tiers sont en français, le reste en latin.

Origine et date :
Ils sont récents, 4 étant des années 1530, le plus ancien datant de 1518.
4 viennent de Lyon,
1 de Toulouse
1 indéterminé.

Conclusion :
Des livres pour une clientèle d'artisans, commerçants, voire tabellions et notaires à la fois croyants et humains pratiquant une religion honnête et plaisante, loin des polémiques. Le latin, à dose modérée, ne rebute pas, mais le français reste la langue lue et parlée de préférence. Je me plais à penser qu’ils se retrouveront, eux ou leurs enfants, quelques décennies plus tard, dans le parti des escambarlats[8], ceux qui,  ayant un pied dans chaque camp, refuseront aussi bien les fureurs de la Ligue que celles des Réformés.

Note : un autre lot pourrait être rattaché à ce libraire. En effet, les deux tomes d’une paraphrase de Justinien (n° 18) ont été achetés, le premier le 21 juin, le second ce 8 juillet. Si on pense (mais c’est loin d’être une certitude) que les deux tomes proviennent du même vendeur, alors, les 3 autres achats du 21 juin pourraient compléter ce lot. Il s’agit de deux brochures récentes de 16 et 20 folios de médecine populaire (n° 10 et 94), ce qui est en accord avec les achats du 8 juillet, mais aussi d’un texte de Guillaume Durand, évêque de Mende au début du XIVe siècle, prônant le mariage des prêtres, et s’opposant à la fois aux fêtes religieuses, à la vénalité des sacrements et au pouvoir du Pape (n° 32). Ce petit livre latin de 74 pages édité à Lyon en 1531 semble d’ailleurs beaucoup plus la manifestation d’un certain anticléricalisme populaire qu’un des premiers frémissements de la Réforme. Plus proche de l’abbaye de Thélème que de la Genève calviniste.


Mardi 9 juillet : 
16 ouvrages (N° 5, 33, 67, 68, 77, 89, 97, 101, 102, 104, 105, 106, 107, 108, 109, 110)
Prix :
16 ouvrages achetés pour 36 deniers en tout, soit 2,25 d. l'ouvrage : 12 d’entre eux coûtent 1, 1,5 ou 2 deniers, une misère. Le plus cher, un Grand Albert minuscule (n° 5) de 48 folios de format in-16° (12 cm) en coûte 9. Il est vrai que c’est le livre le plus « épais », aucun autre ne dépassant les 16 folios.
Ces misérables brochures ont été l’objet de deux miracles : d’avoir été achetées par Don Fernando, puis d’avoir été conservées par la bibliothèque colombine. Il est vrai que ce n’est pas le type d’ouvrage qui fait rêver les voleurs, et que les rats ne s’y attaquent qu’en dernière extrémité.

Contenu :
Il ne s’agit donc que de (très) modestes brochures.
9 sont des vies de saint : Madeleine (n°101), Catherine (n° 104), Cosme et Damien (n°105), Sébastien (n° 106), Marthe (n°107), Antoine (n°108), Roch (n° 109) et Marguerite (n° 110). Cosme et Damien et Roch sont des saints liés à Montpellier.
3 sont des petits livres de piété : Jardin de l’âme dévote (n°77), Ventes d’amour (n° 101), Marguerite des vertus (n°89) qui n’a que 12 folios à effeuiller.
1 Albert le Grand sur les herbes, les pierres et les bêtes.
1 Pater Noster expliqué en 8 folios (N° 68, ce qui se conçoit bien s’énonce brièvement ?).
1 s’attaque aux usuriers en 4 f° (n° 33)
1 Couronnement de roi (N° 97, en Hongrie !)  
Tous sont en français.

Origine et date :
Ils datent tous des années 1520-1535.
9 proviennent de chez Chaussard, à Lyon.
5 d’autres imprimeurs lyonnais.
Le Grand Albert est un livre de colportage imprimé à Rouen en 1520.
1 volume n’a pas d’adresse.

Conclusion :
Une boutique de librairie ou de mercerie, fournissant des poignées de brochures aux colporteurs sillonnant les villages de l’arrière-pays et au petit peuple de Montpellier. C’est ici que Colomb met totalement en pratique son impératif catégorique qu’il impose à ses exécuteurs testamentaires : comprar las obrezillas pequenas de qualquer qualidad que sea. Que Dieu bénisse ces collecteurs d’art modeste !


Vendredi 12 juillet : 
16 ouvrages (N° 1, 7, 11, 14, 21, 25, 28, 29, 34, 40, 44, 46, 53, 54, 56, 82)

Prix :
16 titres pour 727 deniers, soit 45 d. l'ouvrage, ce qui est assez considérable. Surtout si on tient compte que 5 volumes seulement dépassent les 100 folios, mais qu’un Boccace (n° 11) d'à peine 28 f° se vend 10 sols (120 deniers), presque aussi cher qu’un Grand coutumier de France (n°1) de 190 folios.
On se dit que certains livres de cette boutique suscitent le désir inhérent aux choses rares et précieuses, voire un peu cachées.

Contenu :
Le contenu est assez sérieux. Des vies de saints érudites : Saint Christophe en 4 parties (n°21), et Saint Jérôme en 370 f° (n°53) alors que les vies de saints achetées le 9 juillet n'ont que 4 ou 8f°. Mais notons que c’est la « vie » de Saint Jérôme et non ses « œuvres » qui est proposée à la vente, l’agréable hagiographie étant préférée à la théologie sévère.
On trouve ici du droit canon : Concile de Sens (n° 25), ou Pouvoir des papes (n° 7, de 1526), et des livres de piété pour les gens du monde, avec une cible féminine privilégiée : Femme séculière (n°28), Filles pénitentes (n°34), Giroflier des dames (n°40), Femme forte (n°54), Miroir des princes (n°82) ou autre Fagot de myrrhe (n° 29)...
Quelques livres profanes : Boccace, une Généalogie de Clotaire (n° 14), ou un recueil d’anecdotes historiques (n° 56) ou Le roman de Gérard de Nevers (n°46).
13 sur 16 sont en français

Origine et date :
Ces livres sont tous postérieurs à 1514 (à la réserve de 4 non datés)
12 viennent de Paris, 2 de Lyon, 1 de Poitiers, 1 de Grenoble.
Il s'agit d'un libraire qui se fournit presque exclusivement à Paris (ceux de Grenoble et Poitiers transitent sans doute par un grossiste parisien)…  Son enseigne pourrait être : À la mode de Paris, sorte de préfiguration de la librairie-papèterie que François Dezeuze, L’Escoutaïre, baptise à la fin du XIXe : A la ville d’Angoulème.

Conclusion :
Cette librairie attire une clientèle assez fortunée, érudite, mais friande de littérature de loisir moderne, bref, la bonne société bourgeoise et chrétienne de Montpellier. Avec une fréquentation où on devine une certaine mixité homme / femme. Les dames patronnesses, charitablement responsables de la vertu des jeunes filles, sont là, bien présentes, avides de manuels de vertu, d’exemples, voire, pour leur information personnelle, de contre-exemples.


Dimanche 14 juillet
13 ouvrages (n° 8, 15, 31, 59, 60, 62, 75, 80, 83, 90, 99, 111, 112)

Prix :
13 livres achetés pour 350 deniers, soit 27 d. le titre, mais cette moyenne est relevée par deux volumes, un recueil de sermons de Guillaume Pépin (n° 75) et les Œuvres de Virgile (n° 112) coûtant 8 et 9 sous. Les autres titres sont de moindre importance.

Contenu :
3 livres appartiennent à la littérature latine dont un Virgile (n°112) et le Violier des histoires romaines (n° 111).
10 livres ont des thèmes religieux. Ce sont surtout des livres de piété et d’oraison : Sapience du salut (n°31), Parfaite oraison (n°59) ou Reffection spirituelle de l’âme dévote (n°83), des Evangiles ou Psaumes commentés ou une vie de saint (Pierre de Luxembourg, n°90).
C’est dans cette catégorie des guides spirituels qu’il faut bien sûr classer l’étonnant et méticuleux inventaire pour les quarante jours de carême :   
Le quadragesimal spirituel Cest assauoir la salade, les febves frites, les pois passez, la puree, la lamproye, le safren, les orenges, la violette de Mars, les pruneaulx, les figues, les amandes, le miel, le pain, les eschauldez, le vin blanc et rouge, l’ypocras, les invitez au diner, les cuisiniers, les serviteurs à table, les chambrières servant de blanches napes, serviettes potz et vaisselle, les graces apres diner, le lut ou harpe, la dragée, pasque flories et les grandes pasques... Puis en fin le double des lettres du sainct esprit enuoiees aux dames de Paris, veufues, ieunes, religieuses, filles et pucelles, touchant les voiaiges de pasques, cest assauoir sainct saulueur, argenteil, nostre dame des vertus, et montmartre : La salade de Karesme. (n° 80)

9 titres sont en français (dont 3 traductions) et 4 en latin.

Origine et dates :
Tous (sauf 3 sans date) sont postérieurs à 1525.
7 portent une adresse parisienne, 5 viennent de Lyon, un d’Avignon.

Conclusion :
Nous avons ici une piété assez érudite, avec traductions et commentaires de l’Ecriture, et des recueils d’oraisons ou de sermons. Une inquiétude religieuse conduit à chercher son salut en usant de méthodes si précises et détaillées qu’on ferait volontiers de la recherche du salut une science exacte. Ce qui n’occulte pas un certain relent d’humanisme, avec un intérêt certain pour l’antiquité romaine.

Ce 14 juillet est, dans notre pointage des livres rescapés, le dernier jour d’achat, ou presque, puisqu’un volume, un livre de jurisprudence d’un sou (n°9), est acheté le 31 juillet, comme pour donner une borne précise, un terminus au séjour de Fernando Colomb à Montpellier. Début août, ses achats commencent à Lyon.  

CONCLUSION de cette étude des 112 volumes subsistants : 


PROFILAGE DES LIBRAIRIES MONTPELLIÉRAINES 

ET DE LEUR CLIENTÈLE


Cette étude était une expérience qui pouvait échouer lamentablement. 
D'une part, l'échantillon de 112 volumes rescapés est un peu léger face aux 750 volumes effectivement achetés (15%). 
D'autre part, le postulat qu’une journée d’achat correspondait à une seule librairie possédant un type de livres et une clientèle caractérisée pouvait s’effondrer.
Ce n’est pas vraiment le cas. Pour Fernando Colomb, les jours se suivent et ne se ressemblent pas. Chaque lot de livre enregistrés à une même date a ses caractéristiques propres, sa personnalité, qui doit être celle de ses lecteurs, fréquentant plutôt une librairie qui leur ressemble.

Ses premiers pas ont été faits au hasard dans une ville inconnue.
Mais dès le 27 juin, nous le trouvons dans ce qui pourrait bien être la « bonne » librairie de Montpellier, la plus renommée grâce à son fonds varié : on y trouve les meilleurs livres de médecine, de droit, de théologie, mais aussi les fleurons de la littérature française et latine. C’est le rendez-vous des notables, et plus spécialement de l’élite laïque de la ville.

Le 3 juillet, il entre dans une librairie qu’on pourrait qualifier d’universitaire. C’est à peine si on remarque ce noble hidalgo, tant la clientèle est cosmopolite. Les étudiants étrangers de première année, comme les frères Platter, y parlent latin par nécessité : ils n’ont eu le temps d’apprendre ni le français ni l’occitan. Les 2e et 3e années et leurs professeurs le parlent peut-être aussi, mais par une sorte de pédantisme. Mais ce n'est pas du savoir que vient chercher Fernando, ce sont des livres.

Quelques jours plus tard, le 7 juillet, dans une autre boutique, qui ressemble à ce que nous appellerions une librairie pour ecclésiastiques, Fernando s’entretient, toujours en latin avec un chanoine sur les idées nouvelles et donc dangereuses. Ce Luther est-il un agité, un charlatan, ou va-t-il changer la face du monde? Peut-être songe-t-il que sa vie est décidément liée aux nouveaux mondes : cette Amérique, cet océan de livres nés dans la galaxie Gutenberg  et ces nouvelles idées humanistes qui ouvrent des portes inconnues. Dit-il à son chanoine qu’il est le fils de Christophe Colomb? Qu’il veut, bons ou mauvais, tous les livres, et qu’Erasme est son ami ? On dit tout, dans les librairies. 

La veille, le 6 juillet, il avait exploré une librairie destinée à un plus grand public. Ce bon public qui lit pour se délasser de la gestion domestique, ou tout simplement sortir de la fastidieuse gestion de la petite ou moyenne entreprise familiale. Ce sont là gens qui élèvent leurs enfants dans des bons principes et leur fournissent grâce à des manuels scolaires les bases de leur futur métier (celui de leur père). Mais le sérieux des affaires n’empêche pas quelques délassements. Et la pratique assidue de la religion ne bascule jamais dans l’austérité ou la terreur d’une prédestination ratée par manque de grâce. Pour ces gens en pleine ascension sociale, le grand monde ici-bas et le paradis là-haut sont des vertes prairies qu’on peut rêver d’atteindre un jour.

Changement total, le 9 juillet lui fournit des brochures et ce grand seigneur doit faire tâche dans une boutique où les « canards » du jour, pendus à des ficelles comme la littérature de cordel au Brésil ou les revues dans les kiosques actuels, voisinent avec la mercerie, les chandelles ou les harengs salés. Il y côtoie des servantes, des ménagères et des petits artisans qui savent un peu lire et qui commenteront dans leur boutique, pour ceux qui ne savent pas, la vie des grands de ce monde et de l’autre.

Ambiance assez proche, le 8 juillet, dans cette boutique fréquentée par d’honnêtes bons vivants, des Colas Breugnon qui aiment bien boire un coup en discutant avec Rabelais place de la Canourgue sans savoir qu’il écrit des livres. Et qui, face à ce Grand d’Espagne, se disent que c’est bien beau l’Amérique, mais que finalement, les hommes sont partout les mêmes, et qu'on est bien chez le roi, mais qu'on est mieux chez soi. Don Fernando, venez donc au mazet dimanche, on reparlera de la vie en mangeant quelques escargots et on fera descendre le tout avec les dernières bouteilles de l'ancienne récolte.

Le 12 juillet, nous le rencontrons dans un lieu bien différent. Une sorte de librairie pour associations puritaines. Les dames qui le fréquentent, car il y a beaucoup de dames ici, ne s’occupent ni de théologie ni de politique : la vertu, la morale et les bonnes mœurs les préoccupent davantage. Et Dieu sait qu’il y a à faire à ce propos dans cette ville remplie d’étudiants venus de partout, et de grisettes (comment s’appelaient les grisettes au XVIe siècle ?) au cœur tendre. Ces dames (et ces messieurs, bien sûr quand même) achètent ici des vies exemplaires, des modèles et des méthodes pour franchir victorieusement les périls de la vie féminine. Fernando Colomb les achète aussi. 

Le 14 juillet est le dernier jour d’achat sérieux dans une librairie sérieuse. On ne se soucie pas encore de prendre la Bastille. On ne se soucie sans doute même pas encore de renverser les dogmes. Au contraire, une certaine inquiétude lancinante incite à les connaître, à les détailler, à les pratiquer à la lettre, ces dogmes. Ce serait balot si, ayant bien réussi sa vie, on allait rater l’autre vie, l’éternelle, pour des questions de procédure. Alors, on fréquente les sermons qui disent quoi faire. On lit les livres qui disent quoi faire. Un code clair et précis nous dit quand on doit manger la purée de pois cassés et quand on peut se permettre la lamproie, les violettes de mars ou les échaudés au miel. On devient un peu méthodiste, un peu piétiste…
Ce jour-là, Fernando Colomb doit se dire qu’il en a assez vu, qu’il est temps, non de partir, mais de vivre encore un peu dans cette ville. Va-t-il un jour, nous sommes en juillet, saluer comme Courbet cette mer qui lui a donné tant de choses mais lui a quand même naufragé tant de livres ? C’est en tout cas ce que font les étudiants.



Qu’en conclure sur la librairie à Montpellier au début du XVIe siècle ?

Peu de chose en somme.
Les points de vente du livre sont assez nombreux. Le chiffre d’une dizaine est possible, sans doute plus si on y ajoute les commerces où se débitent des « non livres », brochures ou gravures sur bois en feuilles volantes , et ceux dont l’activité principale est la papèterie ou la reliure. 
Chacune semble avoir sa spécialité, et donc la clientèle qui va avec : bourgeois, universitaires, ecclésiastiques, petit peuple… On distingue même une librairie avec une remarquable présence féminine. 
Le tout est très actif, l'offre et donc la demande importantes. Les grossistes parisiens et lyonnais fournissent des livres issus de l’Europe entière.
Paradoxalement, on peut penser que cet éloignement des fournisseurs fait gonfler les stocks des libraires montpelliérains. Les frais de transports, qui seront le gros problème des libraires de Montpellier en relation avec Neuchâtel étudiés par Robert Darnton à la veille de la Révolution, sont lourds, et il s’agit de regrouper les commandes et de limiter les frais de port en achetant d’emblée plusieurs exemplaires d’un même ouvrage. Le temps de transport, défavorable au réassortiment occasionnel ou « à la demande » joue dans le même sens. Nous sommes très loin de la gestion des stocks en « flux tendu » : il est possible qu’une, deux, au maximum trois commandes annuelles au même grossiste suffisent à approvisionner la boutique. Les étagères sont donc bien remplies.

Nous ne savons pas à partir de ces sources mettre des noms sur ces librairies.Mais nous avons pu, je crois, établir le portrait-robot de quelques unes. 
Et cette différenciation à la fois des stocks et des publics cibles (c'est bien sûr lié) montre bien le dynamisme de ce commerce du livre à Montpellier. Dans un marché stagnant, une seule librairie vendrait un peu de tout. Mais la demande est telle que les librairies peuvent se spécialiser. 
On pourrait comparer ce marché à celui du disque vinyl lors de son apogée à Montpellier dans les années 1980. Il y avait un disquaire classique, un disquaire pour le jazz, un autre pour la variété française, d'autres pour le rock ou pour le punk.


L'IMPRESSIONNANT MARCHE DU LIVRE A MONTPELLIER VERS 1530.




Toutes ces données vont d'ailleurs être confirmées par les relevés de Klaus Wagner qui arrive au même résultat :  Le marché du livre à Montpellier est impressionnant, un des plus importants du pays (Paris et Lyon exclus) à coup sûr.

A Montpellier, donc, entre le 21 juin et le 31 juillet 1535, dates du premier et du dernier achats, ce sont, selon Klaus WAGNER [9]  quelques 750 titres qui sont achetés.
Ce chiffre est énorme.  Même si dans le lot, plus de la moitié sont des brochures de moins de 30 feuillets, il a dû faire le bonheur des libraires.
En 6 mois il en achètera 1600 à Lyon, et en 3 mois, seulement 80 à Avignon. A Montpellier, les étagères sont assez bien garnies pour lui fournir en seulement six semaines 750 volumes. 

Comment Klaus Wagner arrive-t-il à ce chiffre de 750 alors qu’il ne subsiste à Séville que 112 titres portant la mention de Montpellier ?
C’est que Colomb est un méticuleux. Il rédige un
 Indice General Alfabetico (Index ou  catalogue général)
fort bien tenu. Chaque livre y est sommairement décrit : auteur, titre court, date et lieu d’impression, format.
Chaque notice porte un précieux numéro qui correspond à l’ordre d’achat. Si on reporte  les livres encore présents dans la bibliothèque sur ce registre, puisque la numérotation suit l’itinéraire de Colomb, on détermine les lieux d’achats des volumes aujourd’hui disparus mais inscrits à l'Indice. Si par exemple le livre n°100 est connu comme provenant de Montpellier, et le n° 850 aussi, on sait que tous les livres entre 100 et 850 (conservés ou disparus) ont été achetés à Montpellier. La marge d’erreur est minime, réduite à la zone floue entre le dernier dont on est sûr qu’il vient de Montpellier et le premier livre acheté à Lyon.
Cela donne une liste de 750 titres achetés à Montpellier dont on a une description sommaire, mais sans date précise d'achat, ni prix, et qu'il est parfois difficile d'identifier avec certitude.
C’est sur cette liste qu’a travaillé Klaus Wagner. 

Les achats montpelliérains représentent environ 5% des 15 000 volumes de la bibliothèque de Colomb.  Ces 5% de part de marché du commerce européen du livre tel que le vit Fernando Colomb sont impressionnants. Ils ne correspondent sans doute pas à une réalité objective, étant soumis aux aleas de la vie et des voyages de Colomb. N'empêche, pour qu'un tel volume d'achats soit possible, il faut que les boutiques de Montpellier aient été copieusement remplies. 

Rappelons que, contrairement à Paris, Venise ou Lyon, Montpellier ne possède pas d’imprimerie à l’époque : pourquoi produire et diffuser quand on a, venues d'ailleurs, tant de ressources sur place. Les auteurs montpelliérains se font imprimer à Lyon, d'où leurs oeuvres rayonnent  dans l'Europe entière, Montpellier compris. La ville n’est pas encore la résidence de l’intendant de la province, ni même de l’évêque, et les Etats généraux de Languedoc n’en ont pas fait leur siège habituel. Mais Montpellier a deux atouts maîtres : son université et son commerce.
C’est donc bien le « commerce », aussi bien intellectuel que financier, du livre qui est étudié ici, et non sa production (exception faite de la reliure, celle-ci étant faite sur place, les livres arrivant chez les libraires en feuilles détachées).

Lieux d'édition : 
Sur les 750 titres achetés à Montpellier, 528 portent un lieu d’édition (ou sont suffisamment bien décrits pour que celui-ci puisse être rétabli).
Des données fournies par Klaus Wagner, j'extrais ce qui concerne spécifiquement Montpellier pour répondre à la question : 

D’où proviennent les livres vendus par les libraires à F. Colomb ?

36 villes européennes sont représentées. 
Grosse surprise :
221 livres seulement (42%) ont été imprimés en France.
Et donc 307 (58%) à l’étranger.

Relevons sans nous attarder l’achat insolite d’un incunable sévillan.

Pour la France, le centralisme est caricatural. 
Seules 5 villes d’imprimeries se trouvent présentes dans ce corpus. Grenoble, Poitiers et Toulouse fournissent chacune un seul titre. Il  est vrai que quelques villes, comme Rouen ou Avignon existent bien dans la Bibliothèque Colombine, puisque nous en retrouvons UN exemplaire dans les livres rescapés. Mais ces lieux d'édition sont si peu présents qu'une simple lacune dans L'Indice General les efface totalement. Quant à la vingtaine d'autres villes françaises possédant une imprimeries, elles n'apparaissent jamais. On dirait que les imprimeries de province ne diffusent que dans leur voisinage immédiat. 

Sinon, Lyon et Paris sont strictement ex-aequo : ils fournissent 109 imprimés chacun. Ce sont les capitales françaises de l’imprimerie et leur présence est « normale ». Faut-il nuancer un peu l'idée largement reçue qu'en matière de livre et d’imprimerie, Montpellier est une succursale de Lyon? C’est sans aucun doute vrai en ce qui concerne l’imprimerie : les universitaires montpelliérains font imprimer leurs œuvres à Lyon. En ce qui concerne la librairie, Paris et Lyon semblent apparemment faire jeu égal. Mais apparemment seulement car nous savons que Lyon est la porte d’entrée de la librairie italienne en France, et il est certain que c’est Lyon qui fournit à Montpellier la plus grande partie des imprimés italiens qui s’y débitent[10]. Mais la source « Colombina » est incapable de nous informer sur ce circuit du livre. 

En fait, la majorité, 265 titres, soit 50,1% des livres achetés par Colomb à Montpellier viennent d’Italie. Pour donner toute sa force à ce chiffre, rappelons que Colomb est un habitué des routes italiennes, et qu’il est parfaitement capable de se fournir lui-même sur place : il ne vient donc pas à Montpellier pour acheter « italien », il vient pour acheter, tout court, et il trouve des livres italiens. 

Italiens, bien sûr. Vénitiens, surtout.
Venise, à elle seule, fournit 158 titre, 30% du total, 60% des livres « italiens ». Presque un livre sur 3 acheté par Colomb à Montpellier vient de Venise, avec sans doute une étape à Lyon. Montpellier, ville ouverte.

Les autres villes italiennes ne sont pas très surprenantes : Bologne (26 titres), Florence (18), Rome (17)…
Une ville demande plus d’explications : Trino, qui contribue pour 12 titres.
Ilaria ANDREOLI[11] met en lumière la forte immigration de typographes italiens, venant du Piémont et de Venise, à Lyon au début XVIe. Le « lobby piémontais », issu de la petite ville de Trino, près de Vercelli, représenté par les familles Sacon, Gabiano ou Portonari, crée un axe Venise - Trino - Lyon. Au début, il s’agit surtout d’éditer (en utilisant les imprimeurs de Lyon) des livres interdits ou des contrefaçons (par exemple des éditions du vénitien Alde), puis de « volumineux ouvrages de référence », en latin : droit, médecine, bibles destinés à la colonie italienne de Lyon, aisée et instruite, et au public européen. Le lectorat de Montpellier est naturellement une des cibles de ces éditeurs.

Les pays allemaniques sont par contre relativement peu représentés. 
Certes, comme le dit Klaus Wagner,  à  Montpellier se vendent des livres « d’auteurs impliqués dans la Réforme », mais en ce début du XVIe siècle, ce courant ne fait que s’amorcer. Nous sommes loin du torrent de livres « philosophiques » qui, de Neuchâtel ou Genève inondera la capitale languedocienne dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle.
Genève ne fournit qu’un ouvrage, comme Leipzig. L’Alsace est mieux représentée : 4 pour Strasbourg, 3 pour Haguenau. Nuremberg est présent, mais sur 4 volumes identifiés, deux sont de vieux incunables. Les cinq ouvrages imprimés à Vienne ont un petit air exotique.

La Hollande, elle, n’est pas encore cette forteresse du livre qu’elle sera au XVIIe après les Plantin et les Elzevier. Zéro pointé pour le public montpelliérain.
41 titres seulement, 7,7% sont originaires de ces pays du Nord et de l’Est. Nous sommes à la limite de la marginalité.
Surtout si on considère que Bâle, à elle seule, en fournit 15, soit  40%. On comprend mieux pourquoi les frères Platter et tant de leurs compatriotes se retrouveront à Montpellier dès qu’ils quitteront leur pays natal. Mais cette explication est sans doute trop facile puisque, malgré une librairie si teintée d’Italie, les étudiants italiens ignorent superbement l’université montpelliéraine. Il est vrai qu’ils ont Salerne, Bologne, Rome et Florence, et surtout un air de Renaissance qui se raréfie dès qu’ils s’aventurent au-delà des Alpes. Selon les comptages de Louis Dulieu, il n’y aura, durant tout le 16e siècle que 75 étudiants italiens à Montpellier.

A titre de comparaison, on pourrait comparer ce corpus avec celui des éditions du XVIe siècle répertoriés dans les années 1980 à la Bibliothèque municipale de Montpellier[12].
Sur 2230 éditions du XVIe siècle, 705 (31%) sont françaises (dont 226 de Lyon) et 662 (30%) italiennes, dont 431 vénitiennes. Mais ce fonds, s’il comporte des fonds anciens (ceux d’abbayes comme Aniane ou Saint-Guilhem-le-Désert et surtout la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon), est surtout le reflet des goûts et préoccupations de bibliophiles du XIXe siècle et indique peu de choses sur le lectorat montpelliérain de l'époque.



En conclusion

on peut dire sommairement que, dans le 1er tiers  du XVIe siècle :
Montpellier est une des capitales françaises et européennes de la librairie. 
Les librairies y sont nombreuses, variées voire spécialisées, et bien fournies. 
Ces librairies s’approvisionnent en priorité à Lyon, qui, outre ses propres productions, fournit aussi les impressions italiennes.
Il existe à Montpellier une classe « liseuse » très développée, composée essentiellement d’universitaires (professeurs et étudiants venus de l'Europe entière) et de riches notables, commerçants ou administrateurs, mais aussi d'une partie du "petit peuple".
L’influence de l’humanisme nordique et de la Réforme est assez limité. Il faut remarquer que la forte présence du livre à Montpellier n'est pas une des conséquences de la Réforme, puisqu'il la précède largement. Ce n'est pas la Réforme qui amène le livre à Montpellier, mais peut-être le livre qui amène la Réforme. 



Cette importance du livre à Montpellier est peut-être à mettre en relation avec deux décisions de François 1er concernant Montpellier.

La première est l'édit donné à Montpellier, le vingt-huitième jour de décembre, l'an de grâce mil cinq cens trente-sept, et de nostre règne le vingt-troisième sur le livre et la bibliothèque royale :

nous avons délibéré de faire retirer, mettre et assembler en notre librairie toutes les œuvres dignes d´être vues qui ont été et seront faites, compilées, amplifiées, corrigées et amendées de notre temps... et ceci aussi bien pour les livres imprimés en France que pour les livres imprimés hors de notre dit royaume, de quelque qualité ou discipline qu'il soit

Chaque imprimé devra donc être présenté à Melin de Saint-Gelais qui, si bon lui semble, en achètera pour nous au prix des autres [acheteurs].
Il ne s'agit donc pas, comme on l'a dit trop souvent, de créer un "dépôt légal", mais bel et bien de contrôler les parutions et de fonder une bibliothèque qui se pense alors universelle dans ses origines et son contenu. 
Cette idée de bibliothèque universelle, énoncée par François 1er à Montpellier en 1537, Fernando Colomb, à Montpellier en 1535 avait essayé de la mettre en pratique. 

La seconde décision du roi, début 1539,  concerne Guillaume Pellicier, l'évêque de Montpellier qu'il nomme ambassadeur à Venise. Avec une mission spéciale : trouver des manuscrits, grecs principalement, et les acheter ou en faire de bonnes copies. Il en ramassera, pour lui et pour le roi, des centaines. Encore un montpelliérain de ce premier XVIe siècle englouti dans un océan de livres... 
Sa bibliothèque sera pillée, mais c'est une autre (ou la même) histoire. 




LISTE DES LIVRES ACHETÉS À MONTPELLIER EXTRAITE DU CATALOGUE INFORMATISÉ DE LA BIBLIOTHECA COLOMBINA :


2          L'Abusé en court.
Labuze en court : Icy commence labuze en court qui se complaint a lacteur du temps perdu quil a faict tout le temps de sa vie, et lacteur luy donne bon enseignement et a toutes personnes qui liro[n[t ce petit liuret nouuellement imprime a Lyon. (1529)
Editorial: On les vent a Lyon : chez Iehan Lambany..., [1529]
Descripción física: [40] h. : il. ; 4º (19 cm)
Autores:  Lambany, Jean, ed.
Títulos Uniformes:  L'Abusé en court.

3          Accademia Fiorentina.
Nouae Academiae Florentinae opuscula : Aduersus Auicennam & medicos neotericos, qui Galeni disciplina neglecta, barbaros colunt. (1534)
Editorial: Lugduni : apud Seb. Gryphium, 1534.
Descripción física: 132, [2] h. ; 8º (15 cm)
Autores:  Gryphe, Sébastien, imp. ; Paulus, Petrus Franciscus. ; Giacchini, Leonardo.

4          Aimon Obispo de Halberstadt.
D. Haymonis viri sanctissimi olim episcopi halberstattensis pia breuis ac dilucida in omnes Psalmos explanatio... ; Opus recens enatum. (1533)
Editorial: Parisiis : Excudebat Christianus Wechelus, 1533.
Descripción física: [4], CCXXII ; Fol. (33 cm)
Autores:  Wechel, Chrétien, ed.

5          Alberto Magno Santo (Seudo)
Le gra[n]t Albert des secretz des vertus des herbes, pierres [et] bestes ; Et aultre liure des merveilles du monde... Item a este adiouste de nouueau vng traictie de Pline determinant aulcu[n]s secretz [et] merueilles daulcuns choses naturelles / translate de latin en francoys. (1520)
Editorial: [Rouen : s.n., ca. 1520]
Descripción física: [48] h. ; 16º (12 cm)
Autores:  Plinio Segundo, Cayo. ; Sine nomine.
Títulos Uniformes:  Liber aggregationis, seu Liber secretorum de virtutibus herbarum, lapidum et animalium quorundam. Francés. ; Historia naturalis. Francés.

 6        Alexander de Villedieu (O.F.M.)
Doctrinale Alexandri / cum glosa Ladauiani. (1497)
Editorial: [Lugduni : Petrus Mareschal et Barnabas Chaussard, n.d. 1497]
Descripción física: [442] h. ; 4º (26 cm)
Autores:  Lavadianus, Johannes, com. ; Chaussard, Barnabas, imp. ; Mareschal, Pierre, imp.
Títulos Uniformes:  Doctrinale pro eruditione puerorum.

 7        Almain, Jacques.
Acutissimi doctoris Theologi magistri Iacobi Almain Senonensis clarissima & admodu[m] vtilis expositio circa decisio[n]es quaestionum M. Guillermi Ockam super potestate summi pontificis. (1526)
Editorial: Parisijs : Ex officina Claudij Cheuallonij..., 1526.
Descripción física: [6], 78 h. ; 8º (18 cm)
Autores:  Chevallon, Claude, imp.
8          Andrelinus, Publius Faustus.
Bucolica Fausti poetae laureati / perdiligenter emendata cum ... co[m]mento... Iozentij Iosae ; nuper addito versuu[m] singulorum contextu[m]. (1530)
Editorial: Lugduni : impensis honesti viri Guillelmi de Guelques, 1530.
Descripción física: XLVIII, [2] h. ; 8º (15 cm)
Autores:  Iosa, Iozentius, com. ; Guelques, Guillaume de, ed.
Títulos Uniformes:  Capitolo dei vizi.


9          Beraldus, Nicolaus.
Nicolai Beraldi De vetere ac nouitia iurisprudentia Oratio / recognita ab autore & aucta ; Cum erudita ad antiquorum lectionem ac studium exhortatione. (1533)
Editorial: Lugduni : apud Seb. Gryphium, 1533.
Descripción física: [12] h. ; 4º (22 cm)
Autores:  Gryphe, Sébastien, imp.


11        Boccaccio, Giovanni.
Urbain le mesco[n]gneu filz de lempereur Federic Barberousse : qui par la finesse de certains flore[n]tins surprist la fille du Souldan / Histoire de Ieha[n] Boccace... ; Tra[n]slatee nouuelleme[n]t Ditalien en Francoys. (1515)
Editorial: On les vend a Lyon : en la maison de Claude Nourry..., [d. 1515]
Descripción física: [28] h. ; 4º (21 cm)
Autores:  Nourry, Claude, ed. ; Cambio di Stefano.
Títulos Uniformes:  Urbano, figliuolo di Federigo Barbarossa, favola. Francés.

12        Boecio, Anicio Manlio Torcuato Severino.
Anitii Manlii Seuerini Boetii viri consularis in topica Ciceronis commentariorum libri sex : quibus uix aliud in philosophia aut acutum aut utile magisextat. (1531)
Editorial: Basileae : excudebat Henricus Petrus, 1531.
Descripción física: [84] h. ; 8º (16 cm)
Autores:  Petri, Heinrich, imp.

13        Bonifacius de Ceva (O.F.M.)
Venustissimi ac fecundissimi sermones de Aduentu R. patris F. Bonifacij... : emendatissime ac nouiter impressi bonis auspicijs in publicum prodeunt. (1501)
Editorial: [Parisiis] : Venales habentur in Clauso brunelli sub intersignio cathedre, [a. 7 julio 1535]
Descripción física: [2], LIIII, h. ; 4º (22 cm)
Description : magen (DOC17)
14        Bouchet, Jean.
Les genealogies du roy Clotaire premier de ce nom et septiesme roy des fra[n]cois et aussi de la royne saincte Radegonde son espouse. (1527)
Editorial: Imprimee a Poictiers : par... Enguilbert de marneuf : Et sont a vendre au pellican aud[ict] poictiers ; et aussi a paris, 1527.
Descripción física: XCV, [1] h. : il. ; 4º (19 cm)
Autores:  Marnef, Enguilbert de, imp.


16        Boussard, Geoffroy.
De co[n]tinentia Sacerdotu[m]... / per Ma. No. Boussart. (1505)
Editorial: Impressum Parisius... : Pro Radulpho Laliseau..., 1505.
Descripción física: [16] h. ; 4º (22 cm)
Autores:  Laliseau, Raoul, imp.

17        Bucoldianus, Gerardus.
Gerardi Bucoldiani De Inuentione et Amplificatione oratoria, sev Vsu locorum libri tres. (1534)
Editorial: Lugduni : apud Seb. Gryphium, 1534.
Descripción física: [16], 215, [1] p. ; 4º (22 cm)
Autores:  Gryphe, Sébastien, imp.
Cantiuncula, Claudius.

18        Paraphrasis in lib. I-[secundum] Institutionum Iustiniani imperatoris / Claudio Cantiuncula Iureconsulto autore. (1534)
Editorial: Lugduni : apud Seb. Gryphium, 1534-1535.
Descripción física: 2 partes ; 4º (22 cm)
Autores:  Gryphe, Sébastien, imp.

19        Champier, Symphorien.
Cribratio medicamentorum : ferè omnium in sex digesta libros / D. Symphoriano Campegio... autore ; his accesserunt Quaestio aurea de exhibitione medicinarum uenenosarum... ; De Mistorum generatione, de Co[n]cretis & Abstractis. Apologia in Academiam noua[m] Hetruscorum [Antonii Galfredi]. (1534)
Editorial: Lugduni : apud Seb. Gryphium, 1534.
Descripción física: 149, [11] p. ; 8º (17 cm)
Autores:  Galfredus, Antonius. ; Campegius, Johannes. ; Gryphe, Sébastien, imp.


21        Chevalet, Antoine.
Sensuyt la uie de sainct Christofle / elegamment co[m]posee en rime francoise... par maistre Chevalet... ; nouuellement imprime. (1527)
Editorial: Grenoble : [Bonin Balsarin] : aux despens de Anemond Amalberti, 1530.
Descripción física: 4 partes ; 4º (24 cm)
Autores:  Amaberti, Annemundus, imp. ; Balsarin, Bonin, imp.

22        Cistercienses.
Liber Collectarum ordinis Cisterciensis : nuper (et non ante hac impressus). (1521)
Editorial: Venu[n]da[n]t[ur] Parrhisiis : a Engleberto [et] Ioha[n]ne de marnef..., 1521.
Descripción física: [8], LXVI, [2] h. ; 4º (20 cm)
Autores:  Marnef, Enguilbert de, ed. ; Marnef, Geoffroy de, ed.

23        Clerici, Jean (O.F.M.)
Le Traicte de Exemplaire penitence / [co[m]pose par frere Iehan Clerici religieux profez en lordre sainct Francoys... ]. (1533)
Editorial: On les vend a Paris... : a la boutique de Ambroise Girault : [Nicolas Savetier, ca. 1533]
Descripción física: [8], CXXIIII h. ; 8º (17 cm)
Autores:  Girault, Ambroise, ed. ; Savetier, Nicolas, imp.

24        Comines, Philippe de.
Cronique et hystoire / faicte [et] composee par seu messire Philippe de Co[m]mines chevalier et seigneur Dargenton ; contenant les choses aduenues durant le regne du roy Loys unziesme, tant en France, Bourgo[n]gne, Flandres, Arthois, Angleterre que Espaigne et lieux circonuoisins. (1525)
Edición: Nouuellement reueue et corrigee Auec plussieurs notables mis au marge.
Editorial: Paris : pour Galliot du pre, 1525 (par Anthoine couteau)
Descripción física: [4], CVI h. ; Fol. (27 cm)
Autores:  Couteau, Antoine, imp. ; Du Pré, Galliot I, ed.
Títulos Uniformes:  Mémoires.

25        Concilio de Sens (1528)
Decreta provincialis concilii senonensis : celebrati sub Reuerendissimo domino Antonio a Prato... Senonensi archiepiscopo, Galliarum & Germanie primate... Anno domini Millesimo quinquentesimo vicesimooctauo. (1527)
Editorial: Venalia habentur Parisijs : in officina libraria Guillelmi Dauoust..., 1527 (in officina Simonis Colinaei)
Descripción física: 35, [1] p. ; Fol. (29 cm)
Autores:  Colines, Simon de, imp. ; Davost, Guillelmus, ed.

26        Corrozet, Gilles.
Sensuiuent les Regretz et complainte de Nicolas mon beau frere led[ict] clereau : Auec la mort di celluy. (1526)
Editorial: [Lyon : Jacques Moderne, d. 13 octubre 1526]
Descripción física: [4] h. ; 8º (16 cm)
Autores:  Moderne, Jacques, imp.
Títulos Uniformes:  Les regrets et complaintes de Nicolas Clereau.

27        La couronne Notre-Dame.
La couronne nostre dame. (1529)
Editorial: [Lyon : Claude Nourry, Claudine Carcan o Pierre de Sainte-Lucie, entre mayo 1529 y verano 1535]
Descripción física: [24] h. ; 8º (14 cm)
Autores:  Nourry, Claude, imp. ; Carcan, Claudine, imp. ; Sainte-Lucie, Pierre de, imp.

28        Petite instruction et manière de vivre pour une femme séculière .
Cy co[m]me[n]ce vne petite i[n]structio[n] [et] maniere de viure pour vne femme seculiere. (1501)
Editorial: On les vend a Paris : en la rue neufue nostre Dame a lenseigne de lescu de France, [a. 12 julio 1535]
Descripción física: [32] h. ; 8º (14 cm)
Autores:  Sine nomine.
Títulos Uniformes:  Petite instruction et manière de vivre pour une femme séculière.

29        Le fagot de myrrhe.
Cy co[m]mence le livre intitule le Fagot de Myerre : presche en leglise de Saincte Croix en la cite Dangiers Mil cinq cens xxv / [Par vng beau pere de lobseruance de sainct Francoys, du couue[n]t de la Balmete, situe pres Angiers]. (1525)
Editorial: Imprime a Paris : pour yola[n]d bo[n]ho[m]e veufue de feu thielma[n] Kerver..., [a. 12 julio 1535]
Descripción física: [98] h. ; 8º (16 cm)
Autores:  Bonhomme, Yolande, imp.
Títulos Uniformes:  Le fagot de myrrhe.

 30       Damien, Étienne.
Lepistre du cheualier gris : enuoyee a la tresnoble et tressuperillustre Auguste et souueraine princesse et tressacree Vierge Marie fille et Mere du tresgrant et tressouuerain Monarche vniuersal iesus de nazareth / [Frere Estienne Damien]. (1501)
Editorial: Imprime a Lyon : par Iehan La[m]bany, [a. 6 julio 1535]
Descripción física: [12] h. ; 8º (14 cm)
Autores:  Lambany, Jean, imp.
Títulos Uniformes:  L'épître du chevalier gris.

31        Le doctrinal de sapience.
Le doctrinal de sapie[n]ce tres utille a toute personne pour le salut de son ame / [Ce present liure en francoys... la fait tra[n]scripre... Guy de roye... Arcevesque de Se[n]s]. (1531)
Editorial: Nouuelleme[n]t imprime a Lyon : par Oliuier Arnoullet, 1531.
Descripción física: [52] h. ; 4º (19 cm)
Autores:  Roye, Guy de, Arzobispo de Reims. ; Arnoullet, Olivier, imp.

32        Duranti, Gulielmus II Obispode Mende.
De modo generalis Concilij celebrandi : Celeberrimi, acutissimiq[ue] ac iuristaru[m] facile principis domini Guillielmi durandi... De modo generalis Concilii celebrandi Tractatus, in generali Viennae Concilio, Claeme[n]tis quinti Pon. Max. iussu aeditus, at nunc primu[m] aeneis Typis missus. (1531)
Editorial: [Lugduni] : Excudebat Lugduni Ioannes Crispinus quem dicunt du Carre, 1531.
Descripción física: LXXIIII, [4] h. ; 4º (25 cm)
Autores:  Schuerer, Lazarus, imp.

33        L'erreur et abus des méchants usuriers.
Lerreur et abuz des meschans vsuriers. (1527)
Editorial: [Lyon : maison Chaussard, ca. 1527]
Descripción física: [4] h. ; 8 (16 cm)
Entidades:  Maison Chaussard.
Títulos Uniformes:  L'erreur et abus des méchants usuriers.

34        Filles Pénitentes (París)
La regle, constitutio[n]s, professions et aultres doctrines pour les filles penitentes, dictes les filles repenties : vtiles [et] proufitables pour tous ceulx qui les liront et considereront. (1501)
Editorial: [Paris] : on en trouuera au pellican en la grant rue sainct Iaques pres sainct yues [i.e. Geoffroy de Marnef, a. 12 julio 1535]
Descripción física: [110] h. ; 4º (21 cm)
Autores:  Marnef, Geoffroy de, imp.

35        Florent et Lyon.
Florent et Lyon. (1532)
Editorial: Imprime a Lyon : par Oliuier Arnoullet..., 1532.
Descripción física: [32] h. : il. ; 4º (21 cm)
Autores:  Arnoullet, Olivier, imp.


36        Flores, Juan de.
Le Iugeme[n]t damour : auquel est raco[m]ptee Lhystoire de Ysabel fille du roy Descoce / tra[n]slatee de espaignol en Fra[n]coys nouuelleme[n]t. (1532)
Editorial: On les vend a Lyon : cheulx Oliuier Arnoullet, 1532.
Descripción física: [52] h. ; 8º (14 cm)
Autores:  Beaufilz, Jean. ; Arnoullet, Olivier, imp.
Títulos Uniformes:  Historia de Grisel y Mirabella. Francés. ; Le jugement d'amour.


38        Froissart, Jean.
Le premier [-quart] volume de messire Iehan Froissart lequel traicte des choses Dignes de memoire aduenues tantes pays de France, Angleterre, Flandres, Espaigne que Escoce et autres lieux circonuoisins. (1530)
Edición: Nouuellement oultre les precedentes impressio[n]s Imprime a Paris.
Editorial: [Paris] : en la bouctique de Poncet le preux : Iehan Petit, 1530 (par Anthoine cousteau imprimeur)
Descripción física: 4 partes ; Fol. (33 cm)
Autores:  Couteau, Antoine, imp. ; Petit, Jean, ed. ; Le Preux, Poncet, ed.

39        Galeno, Claudio.
Gal~enou Peri t~on kath Hippokrat~en stoichei~on biblia duo ; tou autou Peri arist~es kataskeu~es tou s~omatos ~em~on ; tou autou Peri euexias = Galeni De elementis secundum Hippocratem libri duo ; eiusdem De optima corporis nostri constitutione ; eiusdem De bono habitu. (1530)
Editorial: Parisijs apud Sorbonam : Excudebat Gerardus Morrhius Campensis..., 1530.
Descripción física: 91, [1] p. ; 8º (16 cm)
Autores:  Morrhy, Gérard, imp.

40        Le girofflier aux dames.
Le girofflier Aux dames. Epitre de seneque a lucille : co[n]solatoire de liberal leur amy q[ui] estoit triste, pource q[ue] la cite de lyon dont il estoit arce [et] bruslee : Par ceste epitre on peut clereme[n]t congnoistre qua[n]t [et] co[m]me[n]t la cite de lyon fut derniereme[n]t destruicte Et en q[ue]l lieu elle estoit fondee [et] q[ue]lle elle estoit [et] les ans de sa duree. (1516)
Editorial: Imprime a Lyon : cheux Barnabe chaussard, [d. 1516]
Descripción física: [16] h. ; 8º (14 cm)
Autores:  Séneca, Lucio Anneo. ; Chaussard, Barnabas, imp.
Títulos Uniformes:  Le girofflier aux dames.

41        Gringore, Pierre.
Le chasteau Damours / Nouuelleme[n]t Compose [par Gringoire] ; A lutilite de tous gentilz hommes couuoyteulx de choses honnestes. (1533)
Editorial: On les ve[n]d a Lyo[n] : en la maiso[n] de Fra[n]coys Iuste, 1533.
Descripción física: [40] h. ; 8º (15 cm)
Autores:  Juste, François, imp.

42        Gringore, Pierre.
Heures de notre dame : translatees de latin en francoys et mises en ryme : Additionnees de plusieurs cha[n]tz Royaulx figurez et moralisez sur les misteres miraculeux de la passion de nostre redempteur Iesuchrist : Auec plusieurs belles Oraisons [et] Rondeaux co[n]te[m]platifz / co[m]posez par Pierre Gringoire dict vaudemont. (1532)
Editorial: On les vend a Paris... : en la maison de Iehan Petit... : [Guillaume de Bossozel, ca. 1532]
Descripción física: [8], XC h. : il. ; 4º (21 cm)
Autores:  Petit, Jean, ed. ; Bossozel, Guillaume de, imp. ; Salmon, Gabriel, grab.
Entidades:  Iglesia Católica.
Títulos Uniformes:  Officium parvum Beatae Mariae Virginis.

43        Guido de Cauliaco.
Le Guido[n] en fra[n]çoys : nouuelleme[n]t imprime / auec les gloses de... Iehan falcon... ; et aussi les additions de maistre Simphorien Cha[m]pier, auec les additions de maistre Anthoine romeri. (1534)
Editorial: Imprime a Paris : [Denis Janot : Antoine de la Barre : Guillaume le Bret], 1534.
Descripción física: [10], CCCXXIIII h. ; Fol. (27 cm)
Autores:  Falcon, Jean, com. ; Champier, Symphorien, com. ; Romeri, Anthoine, adic. ; Janot, Denis, imp. ; La Barre, Antoine de, imp. ; Le Bret, Guillaume, imp.

44        Gulielmus Lateranivernonius.
Guilielmi Lateranivernonij de i[n]stitutio[n]e co[n]ceptio[n]is Mariane & normannoru[m] laudibus oratio necnon neustriorum cronicoru[m] abbreuiatio : Habita Pyctauij in cenobio fratu[m] minoru[m] sexto idus decembres a[n]no a natiuitate Chrystiana 1518. (1518)
Editorial: Venijt Parrhisiis... : apud Ioanne[m] marnesium vulgo de Marnef..., [d. 8 diciembre 1518]
Descripción física: [16] h. ; 4º (22 cm)
Autores:  Marnef, Jean de, ed.

45        Hipócrates.
Hippocratis Coi... De natura humana... / unà cum Claudij Galeni Commentario ; Hermanno Cruserio Campensi interprete. (1531)
Editorial: Parisiis : ex officina Gerardi Morrhii Campensis apud Collegium Sorbonae, 1531.
Descripción física: [4], 28 h. ; 4º (21 cm)
Autores:  Galeno, Claudio, com. ; Croeser, Hermann, trad. ; Morrhy, Gérard, imp.

46        Histoire de Gérard de Nevers.
Lhistoire de tresnoble [et] cheualereux pri[n]ce Gerad co[n]te de neuers et de rethel [et] de la vertueuse et tres chaste pri[n]cesse euriant de sauoye sampe. (1520)
Editorial: Noullement [sic] i[m]prime a Paris : pour Hemon le Feure..., 1520.
Descripción física: [112] h. : il. ; 4º (21 cm)
Autores:  Le Fèvre, Hedmond, imp.
Títulos Uniformes:  Histoire de Gérard de Nevers.

47        Homero (Seudo)
Batrachomyomachia = Les fantastiques batailles des grands Roys Rodilardus [et] Croacus / [Homere] ; translaté de Latin en Francoys ; [traduict [et] augmenté par Elise Calence]. (1534)
Edición: Imprimé Nouuellement.
Editorial: On les vend a Lyon : en la maison de Francoys Iuste..., 1534.
Descripción física: 78 h. ; 8º (15 cm)
Autores:  Milesius, Antonius, trad. ; Calentius, Elisius, trad. ; Juste, François, ed.
Títulos Uniformes:  Batrachomyomachia. Francés.

48        Le jardin de paradis.
Le iardin de paradis. (1501)
Editorial: Imprime a Lyon : par Barnabe Chaussard, [d. 1516]
Descripción física: [16] h. ; 8º (15 cm)
Autores:  Chaussard, Barnabas, imp.
Títulos Uniformes:  Le jardin de paradis.

49        Jean d'Arras.
Sensuyt ung beau liure en francoys no[m]me Melusine : Qui fut fille au roy Helinas et fe[m]me a Raymo[n]din duquel elle eut vuy filz : do[n]t vous sera faict mention de leurs proesses au present liure. (1528)
Editorial: On les vend a Lyon : Olivier Arnoullet, 1528.
Descripción física: [82] h. : il. ; 4º (19 cm)
Autores:  Arnoullet, Olivier, imp.

50        Juan Bautista de Mantua Beato.
Fra. Baptiste Mantuani Carmelite... De contennenda morte carme[n] / Eodem Coroneo Miscellaneo Paraphraste [et] interprete. (1501)
Editorial: Venale prostat...Tolose : in edibus Eustachij Marescalii..., [a. 3 septiembre 1521])
Descripción física: [4], 43, [1] h. ; 4º (20 cm)
Autores:  Coroneus, Johannes, com. ; Mareschal, Eustache, ed.

51        La Marche, Olivier de.
Le pareme[n]t [et] triu[m]phe des dames dho[n]neur : Auquel sont contenus [et] declarez tous les habitz, pareme[n]s, vestures, triu[m]phes [et] aorneme[n]s q[ue] appartienne[n]t a toutes nobles dames [et] fe[m]mes dho[n]neur / [Oliuier de la marche]. (1501)
Editorial: On les vend a Lyon : cheulx Oliuier Arnoullet, [a. junio 1535]
Descripción física: [80] h. ; 8º (14 cm)
Autores:  Arnoullet, Olivier, imp.

52        La Roche, Étienne de.
Larismetique / nouellement composee par maistre Estienne de la roche dict Villefra[n]che... ; diuisee en deux parties dont la p[re]miere tracte des p[ro]prietes p[er]fectio[n]s et regles de la dicte scie[n]ce..., La seco[n]de tracte de la practique dicelle applicquee en fait de mo[n]noyes. (1520)
Editorial: Lyon : Imprimee par guillaume huyon : Pour Constantin fradin, 1520.
Descripción física: [4], 230 h. ; 4º (26 cm)
Autores:  Fradin, Constantin, ed. ; Huyon, Guillaume, imp.


54        Le Roy, François.
Le liure de la femme forte [et] vertueuse declaratif du cantique de salomon es prouerbes an chapitre qui se comme[n]ce Muliere[m] fortem quis inueniet... / faict [et] co[m]pose par ung religieulx de la reformation de lordre de fonteurault. (1501)
Editorial: I[m]primee a Paris : pour Iehan petit, [a. 1535]
Descripción física: [260] h. ; 8º (15 cm.)
Autores:  Petit, Jean, imp.


56        Legende.
La lege[n]de des Flame[n]s, artisiens et haynuyers ou autreme[n]t leur cronique abregee en laquelle sont contenues plusieurs hystoires de Fra[n]ce, Angleterre [et] Allemaigne... (1522)
Editorial: Ilz se vendent a Paris... : a lenseigne Sainct Claude [François Regnault], 1522.
Descripción física: [6], CI [i.e. 107], [1] h. : il. ; 4º (24 cm)
Autores:  Regnault, François, ed.

 57       Le livre de paix en Jésus-Christ.
Le liure de paix en Iesucrist. (1532)
Editorial: [A Lyon imprime] : Barnabe Chaussard, 1532.
Descripción física: [20] h. ; 8º (18 cm)
Autores:  Chaussard, Barnabas, imp.
Títulos Uniformes:  Le livre de paix en Jésus-Christ.

58        L'internelle consolation.
Le liure intitule Internelle consolation nouuellement corrige. (1534)
Editorial: Nouuelleme[n]t imprime a Paris : par Nicolas hygman... : Pour Ambroise girault..., [ca. 1534]
Descripción física: [8], CLX h. ; 8º (17 cm)
Autores:  Girault, Ambroise, ed. ; Higman, Nicolas, imp.

59        Le livre de vraie et parfaite oraison.
Le livre de vraye [et] parfaicte oraison. (1529)
Editorial: Imprime a Paris : par maistre Simon du bois : pour Christie[n] Vvechel libraire, 1529.
Descripción física: [10], CLII h. ; 8º (15 cm)
Autores:  Wechel, Chrétien, ed. ; Du Bois, Simon, imp.
Títulos Uniformes:  Le livre de vraie et parfaite oraison.

60        Marchepallu, Jacques (O.F.M)
Les vertus et excelle[n]ces des pseaulmes du roy Dauid selo[n] lordre du psaultier / tra[n]slate de latin en fra[n]coys selo[n] les sente[n]ces des docteurs de saincte Theologie par lho[n]norable docteur frere Iaques de Marchepallu d[e] lordre d[e] sainct fra[n]coys. (1530)
Editorial: Imprime en la noble cite de Lyon : par Iacobu[m] Modernu[m] de Pinguento..., [ca. 1530]
Descripción física: [32] h. ; 8º (15 cm)
Autores:  Moderne, Jacques, imp.
Títulos Uniformes:  Biblia. A.T. Salmos. Latín.

61        Margarita de Angulema Reina consorte de Enrique II, Rey de Navarra.
Le caresme prenant du cueur bienheureux. (1501)
Editorial: [Francia? : s.n., a. 6 julio 1535]
Descripción física: [8] h. ; 8º (14 cm)
Autores:  Sine nomine.

62        Marletus, Claudius.
Claudii Marleti diuionensis Orationes duae Valentiae habitae : Vna in laudem diui Sebastiani Altera in funere generosissimi adolescentis Antonii Palmerij ex te[m]pore recitata. (1528)
Editorial: [Lugduni] : Seb. Gryphius germ., 1528.
Descripción física: [10] h. ; 4º (22 cm)
Autores:  Gryphe, Sébastien, imp.
magen (DOC70)
63        Michel, Guillaume.
La forest de conscience contenant la chasse des princes spirituelle / [composez par Guillaume michel dict de tours]. (1520)
Editorial: [Paris] : par Michel le noir Libraire iure en luniuersite de Paris, 1520.
Descripción física: [120] h. : il. ; 8º (17 cm)
Autores:  Le Noir, Michel, imp.

64        Le mystère du Vieil Testament par personnages.
Le mistere du viel testame[n]t par pers[n]nages : ioue a paris : hystorie Et imprime nouuellement au dit lieu auquel sont co[n]tenus les misteres cy apres declairez. (1501)
Editorial: Paris... : Par... Pierre le dru : pour Iehan petit..., [a. 27 junio 1535]
Descripción física: CCCXXXVI h. : il. ; Fol. (28 cm)
Autores:  Le Dru, Pierre, imp. ; Petit, Jean, ed.
Títulos Uniformes:  Biblia. A.T. Francés. ; Le mystère du Vieil Testament par personnages.

65        Nider, Johannes (O.P.)
Incipit Quadragesimale reuerendi magistri Ioannis Nider co[m]prehendens quolibet die duos sermones : unu[m] de epistola et aliu[m] de euangelio cu[m] questionib[us] textualibus breuib[us] exceptis d[omi]nicis diebus quarum sermones ponuntur in parte de tempore supra impressa. (1501)
Editorial: Parhisius : Venu[n]da[n]tur a fidelissime Bibliopola Iohanne petit, [a. julio 1535]
Descripción física: [56] h. ; 8º (17 cm)
Autores:  Petit, Jean, ed.

 66       Noëls nouveaux.
Noelz nouueaulx : Nouuellement faitz [et] co[m]pesez a lhouneur de la natiuite de Iesucrist [et] de sa tresdigne mere Marie. (1501)
Editorial: Imprime a Lyon : en la maison de Oliuier Arnoullet, a. agosto 1535]
Descripción física: [16] h. ; 8º (14 cm)
Autores:  Arnoullet, Olivier, imp.
Títulos Uniformes:  Noëls nouveaux.

67        Olave, Antonio de.
Sensuyt la passio[n] du glorieux martyr et amy de dieu benoist pere frere Andre Despolete de lordre des freres mineurs / [frere Anthoyne de olaue]. (1532)
Editorial: [Lyon : Claude Nourry o Claudine Carcan, ca. 1532-1533]
Descripción física: [4] h. ; 4º.
Autores:  Nourry, Claude, imp. ; Carcan, Claudine, imp.
Títulos Uniformes:  Passion d'André de Spolète.


69        Ovidio Nasón, Publio.
La bible des Poetes de Ouide Methamorphose / Translate de latin en Fra[n]coys. (1531)
Edición: Nouuellement Imprimee a Paris.
Editorial: [Paris] : On les vend en la rue sainct Iacques par Iehan Petit.... Et p[ar] Philippe le Noir Lung des deux relieurs de liures iurez en luniuersite de Paris, 1531 (Imprime pour Iehan Petit...)
Descripción física: [18], CLXXI, [5] h. : il. ; Fol. (28 cm)
Autores:  Petit, Jean, ed. ; Le Noir, Philippe, ed.
Títulos Uniformes:  Metamorphoses. Francés.

70        Le parangon des nouvelles honnêtes et délectables.
Le Parangon de Nouuelles Ho[n]nestes & delectables a tous ceulx qui desire[n]t veoir & ouyr Choses nouuelles & Recreatiues soubz vmbre & couleur de ioyeusete : Vtiles & proffitables a vng chescum vray amateur des bons p[ro]pos & plaisans passetemps : Nouuellement. (1532)
Editorial: On les ve[n]d Lyon : en la boutique de Romain Morin : par Denis de Harsy, 1532.
Descripción física: LXXX h. : il. ; 8º (14 cm)
Autores:  Harsy, Denis de, imp. ; Petrarca, Francesco. ; Morin, Romain, ed.
Títulos Uniformes:  Le parangon des nouvelles honnêtes et délectables.

 71       Peckham, John Arzobispo de Canterbury.
Diuinarum sententiarum libror[um] biblie ad certos titulos redacte collectariu[m] / ingenio... Ioha[n]nis de pechano Ca[n]tuarie[n]sis... Archipresulis... compilatu[m]. (1514)
Editorial: Impressum Parisi[us] : [Iehan Frellon], 1514.
Descripción física: [12], CCLXI [i.e. 262] h. ; 8º (15 cm)
Autores:  Frellon, Jean I, imp.

72        Pelargus, Ambrosius.
Ambrosii Pelargi opuscula : nunc primum excusa. (1534)
Editorial: [Coloniae] : Excudebat Ioa[n]nes Gymnicus, 1534.
Descripción física: [8], 215, [1] p. ; 8º (16 cm)
Autores:  Gymnich, Johann IV, imp.

73        Pellisson, Jean.
Panegyricus Ioannis Pellissonis Condriacensis, Optimo, atq[ue] laudem omne[m] supergresso Cardinali Francisco à Turnone dictus. (1534)
Editorial: Lugduni : apud Seb. Gryphium, 1534.
Descripción física: 50, [2] p. ; 4º (20 cm)
Autores:  Gryphe, Sébastien, imp.

74        Pepin, Guillaume (O.P.)
Expositio in Genesim iuxta quodruplice[m] sacre scripture sensum, literalem scilicet, moralem, allegoricum, [et] anagogicum / auctore fratre Guillelmo Pepino... ordinis predicatorum. (1528)
Editorial: Parisijs : Apud Ioa[n]nem Paruum..., 1528 (in edib[us] Claudij Cheuallonij)
Descripción física: 2 partes ; 8º (17 cm)
Autores:  Petit, Jean, ed. ; Chevallon, Claude, imp.

 75       Pepin, Guillaume (O.P.)
Opusculum reuere[n]di patris fratris Guillermi Pepin... ordinis predicatorum super Confiteor / Nouissime per eu[n]dem recognitum et emendatum. (1530)
Editorial: Ex Florentissima Luthetie : [Jehan Petit], 1530.
Descripción física: [272] h. ; 8º (17 cm)
Autores:  Petit, Jean, ed.

 76       Petit, Pierre.
La chanson de frere Pierre petit Religieux de laue Maria. (1531)
Editorial: [Paris : Alain Lotrian, ca. 1531]
Descripción física: [4] h. ; 8º (13 cm)
Autores:  Lotrian, Alain, imp.

77        Petrus de Alliaco Cardenal.
Le Iardin amoureux de lame devote / compose par tresexcellant docteur maistre Pierre dally. (1517)
Edición: Nouuellement imprime.
Editorial: Imprime a lyon : par Barnaba chaussard, [a. 9 de julio 1535]
Descripción física: [16] h. ; 8º (15 cm)
Autores:  Chaussard, Barnabas, imp.

 78       Pontanus, Petrus.
Petri Pontani C[a]eci Brugensis Ars Versificatoria simul & acce[n]tuaria : Octo partialibus succincte direpta libris ad studiosam Palemonij laboris iuuentam editione secunda / ab eodem nuper recognita. (1529)
Editorial: Parisijs : apud ambrosiu[m] girault, 1529.
Descripción física: CXII h. ; 4º (20 cm)
Autores:  Girault, Ambroise, ed.

79        Le protocole des notaires.
Le Prothocole des Notaires, Tabellio[n]s Greffiers, Sergens [et] autres practiciens de court laye : contenant la maniere de rediger par escrip tous contractz, instrume[n]s, partaiges, inue[n]taires, co[m]ptes, co[m]missions, rappors, dema[n]des [et] autres actes et exploictz de iustice. (1531)
Editorial: Nouuellement Imprime a Lyon : [Germain Rose], 1531.
Descripción física: CXXXI, [5] h. ; 8º (14 cm)
Autores:  Rose, Germain, imp.
Títulos Uniformes:  Le protocole des notaires.


81        Les quinze joies de Notre-Dame.
Les quinze ioyes de nostre dame moult deuotes. Les sept requestes. Et obsecro en francoys. (1529)
Editorial: [Lyon : Claude Nourry, Claudine Carcan o Pierre de Sainte-Lucie, entre mayo 1529 y verano 1535]
Descripción física: [8] h. ; 8º (15 cm)
Autores:  Nourry, Claude, imp. ; Carcan, Claudine, imp. ; Sainte-Lucie, Pierre de, imp.
Títulos Uniformes:  Les quinze joies de Notre-Dame.

82        Ravault, Martin.
Le mirouer des pri[n]ces / compose par Maistre martin rauault licencie en droit. (1514)
Editorial: Imprime a paris : pour geoffroy de marnef..., 1514.
Descripción física: [40] h. ; 8º (15 cm)
Autores:  Marnef, Geoffroy de, ed.

83        La réfection spirituelle de l'âme dévote.
La reffection spirituelle de lame deuote Auec la p[ro]fession de religion : contenant en soy XX petites parties comme il app[are]t par la table sequente / Compose par vng deuot religieux de laue Maria. (1501)
Editorial: Nouuelleme[n]t imprimee a Paris : par Alain Lotrian..., [a. 14 julio 1535]
Descripción física: [64] h. ; 8º (15 cm)
Autores:  Lotrian, Alain, imp.
Títulos Uniformes:  La réfection spirituelle de l'âme dévote.

84        Rivieren, Eustachius van der (O.P.)
Sacramentorum breuis elucidatio : Simulq[ue] no[n]nulla peruersa Martini Luther dogmata excludens, quibus & sacramenta temerare ausus est, tum ecclesiasticam ierarchiam prorsum abolere... /Per... Fratrem Eustachium de Zichenis ordinis Predicatorum edita. (1523)
Editorial: [Antuerpiae] : Simon Cocus & Gerardus Nicolaus Ciues celeberrimi oppidi Antuerpie[n]sis... excudebant, 1523.
Descripción física: [62] h. ; 4º (21 cm)
Autores:  Cock, Symon, imp. ; Nicolaus, Gerardus, imp.

85        Robertus Senalis Obispo de Vence.
Loraison de la paix faicte et prono[n]cee a Cambray le ixe. daoust Mil cinq cens vingt neuf / par reuerend pere en dieu Robert Euesque de Vance. (1529)
Editorial: [Paris] : on les vend au Palais en la boutique de Galliot du pre, [ca. 1529]
Descripción física: [8] h. ; 4º (19 cm)

86        Rugerius de Mota, Johannes.
Perutiles ac admodum necessarie rerum cotidianaru[m] eximij Domini Ioa[n]nis Rugerij de Mota...Repetitiones. (1531)
Editorial: [Lugduni] : Ioannes Dauid al's la mouche imprimebat Lugdu., 1531.
Descripción física: LXII h. ; 8º (18 cm)
Autores:  David, Jean, imp.

87        Sadoleto, Jacopo Cardenal.
Iacobi Sadoleti episcopi carpentoractis In Pauli epistolam ad romanos commentariorum libri tres. (1535)
Editorial: Lugduni : apud Sebastianum Gryphium, 1535.
Descripción física: 230, [4] p. ; Fol. (32 cm)
Autores:  Gryphe, Sébastien, imp.

88        Chemin de Paris à Venice, à Rome et à Jerusalem.
Se[n]suyt le chemin de Paris a Lyon, de lyo[n] a Venise et de Paris a Romme par lyon Item plus le chemin de Paris a Ro[m]me par les hauttes allemaignes. Auec le chemin depuis Lyon iusq[ue]s en hierusalem. (1510)
Editorial: [Lyon : s.n., ca. 1510]
Descripción física: [24] h. ; 16º (13 cm)
Autores:  Sine nomine.
Títulos Uniformes:  Chemin de Paris à Venice, à Rome et à Jerusalem.

89        La marguerite des vertus.
Sensuit la marguerite d[e]s v[er]t[us] : auec le proces formal du[n]g poure humain. (1530)
Editorial: Imprime nouuellement a Lyon : [Jacques Moderne, ca. 1530]
Descripción física: [12] h. ; 12º (14 cm)
Autores:  Moderne, Jacques, imp.
Títulos Uniformes:  La marguerite des vertus.

90        La vie de Saint Pierre de Luxembourg.
Sensuit la vie de sainct Pierre de Lucembourc : Auec plusieurs grans miracles et aulcunes anthie[n]nes faictes a lhoneur dicelluy. (1526)
Editorial: Imprime nouuellement en Auignon : par Iehan de channey, 1526.
Descripción física: [28] h. ; 8º (15 cm)
Autores:  Channey, Jean de.
Títulos Uniformes:  La vie de Saint Pierre de Luxembourg.


92         Le songe de la pucelle.
Le songe de la pucelle. (1528)
Editorial: [Lyon : maison Chaussard, ca. 1528]
Descripción física: [8] h. ; 8º (14 cm)
Entidades:  Maison Chaussard.
Títulos Uniformes:  Le songe de la pucelle.

94        Spandugino, Theodoro.
La genealogie du grant Turc a present regnant. (1519)
Editorial: [Paris] : pour Francois Regnault, 1519.
Descripción física: [64] h. ; 8º (19 cm.)
Autores:  Regnault, François, imp.



96        Traité d'exhortation de paix.
Traicte de exhortation de paix : declaira[n]t plusieurs bons moyens par lesquelz les Roys et princes de toute la chrestiente par le plaisir de dieu le createur doibuent estre bien tost pacifiez [et] destruiront les infideles selon la reuelation dung bon antien Pere de saincte et vertueuse vie. (1520)
Editorial: Imprime a Lyon : par Gilbert de villiers..., 1520.
Descripción física: [32] h. : il. ; 4º (19 cm)
Autores:  Villiers, Gilbert de, imp.
Títulos Uniformes:  Traité d'exhortation de paix.

97        La triomphante entrée et couronnement de Fernand, roi de Hongrie et de Bohême.
La triu[m]phante entree et Couronnement de Fernant, de la Royale maieste de Honguerie, et de Boheme, faicte a Stoel vvitte[n]burch Et pareillement le couro[n]nement de la Royne sa femme Et lassiegement du Veida qui se dit estre Roy de Hongerie. (1527)
Editorial: [S.l. : s.n., d. 7 noviembre 1527]
Descripción física: [4] h. ; 4º (19 cm)
Autores:  Sine nomine.
Títulos Uniformes:  La triomphante entrée et couronnement de Fernand, roi de Hongrie et de Bohême.

98        Le verger céleste.
Le uerger celeste fait [et] compose a la requeste dune deuotte et reuerende Abbesse de lordre de cysteaulx pour la consolation des espouses ihesucrist. (1501)
Editorial: On les vend a Paris : par la veufue feu Ieha[n] trepperel, [a. junio 1535]
Descripción física: [36] h. ; 8º (15 cm)
Autores:  Trepperel, Jean, Viuda de, imp.
Títulos Uniformes:  Le verger céleste.

99        Vauzelles, Jean de.
Hystoire euangelique des quatre eua[n]gelistes : en vng fideleme[n]t abregee recita[n]t par ordre sans obmettre ny adiouster Les notables faictz de n[o]t[r]eseigneur iesuchrist... / [par vng cheualier de Vray zelle]. (1526)
Editorial: Le vendent a Lyon : par Gilbert de Villiers, 1526.
Descripción física: [44] h. ; 8º (15 cm)
Autores:  Villiers, Gilbert de, imp.

100       Vauzelles, Jean de.
Theatre de francoise desolation sur le Trespas de la tresauguste Loyse, louable admiration de Sauoye & de femenine gloire, represante dung vray zele. (1501)
Editorial: [Francia? : s.n., a. 6 julio 1535]
Descripción física: [16] h. ; 8º (14 cm)
Autores:  Sine nomine.

101        Les ventes d'amours.
Les ventes damours. (1529)
Editorial: [Lyon : Claude Nourry, Claudine Carcan o Pierre de Sainte-Lucie, entre mayo 1529 y julio 1535]
Descripción física: [8] h. ; 8º (14 cm)
Autores:  Nourry, Claude, imp. ; Carcan, Claudine, imp. ; Sainte-Lucie, Pierre de, imp.
Títulos Uniformes:  Les ventes d'amours.

102       La vie de Sainte Madeleine.
La vie de la Magdaleine. (1501)
Editorial: Imprine [sic] a Lyon : par Barnabe chaussard, [a. julio 1535]
Descripción física: [8] h. ; 8º (15 cm)
Títulos Uniformes:  La vie de Sainte Madeleine.

103       La vie de Sainte Barbe.
La vie de ma dame saincte Barbe vierge et martyre ; Item plusieurs beaulx miracles ; Auecques deulx belles oraysons bien deuote : Nouuellement imprimee. (1527)
Editorial: Nouuelleme[n]t imprimee a Lyon : par la veufue de feu Barnabe Chaussard, 1527.
Descripción física: [8] h. ; 8º (15 cm)
Autores:  Chaussard, Barnabas, imp.
Títulos Uniformes:  La vie de Sainte Barbe.

104       La vie de Sainte Catherine.
La vie de Sai[n]cte Katherine. (1530)
Editorial: [Lyon : Jacques Moderne, ca. 1530]
Descripción física: [8] h. ; 8º (14 cm)
Autores:  Moderne, Jacques, imp.
Títulos Uniformes:  La vie de Sainte Catherine.

105       La vie de SS. Côme et Damien.
La vie de sainct cosme et d[e] sai[n]ct Damien, Medecins et Syrurgiens du corps et de lame. (1516)
Editorial: A lyon imprimee : chez Barnabe chaussard, [ca. 1516-1527]
Descripción física: [8] h. ; 8º (15 cm)
Autores:  Chaussard, Barnabas, imp.
Títulos Uniformes:  La vie de SS. Côme et Damien.

106       La vie de Saint Sébastien.
La vie de sainct Sebastien. (1516)
Editorial: A lyo[n] imprimee : cheuz Barnabe chaussard, [ca. 1516-1527]
Descripción física: [8] h. ; 8º (15 cm)
Autores:  Chaussard, Barnabas, imp.
Títulos Uniformes:  La vie de Saint Sébastien.

107       La vie de Sainte Marthe.
La vie de saincte marthe hostesse de I[es]uhcrist [sic]. (1516)
Editorial: A lyon immprimee [sic] (chez Barnabe chaussard,[ca. 1516-1527]
Descripción física: [8] h. ; 8º (15 cm.)
Autores:  Chaussard, Barnabas, imp.
Títulos Uniformes:  La vie de Sainte Marthe.

108       La vie de Saint Antoine.
La vie du glorieux amy de dieu monseigneur sainct Anthoine. (1527)
Editorial: Nouuellement imprimee a Lyon : [Barnabé Chaussard], 1527 [=1528?]
Descripción física: [12] h. ; 8º (16 cm)
Autores:  Chaussard, Barnabas, imp.
Títulos Uniformes:  La vie de Saint Antoine.

 109     La vie de Saint Roch.
La vie du glorieux sainct Roch p[re]seruate[u]r de peste [et] epidimie. (1516)
Editorial: Imprimee a Lyon : par Barnabe chaussard, ca. 1516-1527]
Descripción física: [16] h. ; 8º (15 cm)
Autores:  Chaussard, Barnabas, imp.
Títulos Uniformes:  La vie de Saint Roch.

110       La vie de Sainte Marguerite.
La vie Saincte Marguerite. (1501)
Editorial: Imprimee a Lyo[n] : par Pierre de Saincte Lucie, [a. julio 1535]
Descripción física: [16] h. ; 8º (14 cm)
Autores:  Sainte-Lucie, Pierre de, imp.
Títulos Uniformes:  La vie de Sainte Marguerite.

11        Gesta Romanorum. Francés.
Le violier des hystoires rommaines : Moralisez sur les nobles Gestes, faictz vertueulx et ancie[n]nes Croniques de toutes natio[n]s de ge[n]s fort recreatif et moral / Nouuellement translate de latin en Fra[n]cois. (1525)
Editorial: [Paris] : imprime p[ar] Philippe le Noir lung des deux Relieurs de liures iurez en luniuersite de Paris..., 1525.
Descripción física: [4], CXL h. : il. ; 4º (19 cm)
Autores:  Le Noir, Philippe, imp.
Títulos Uniformes:  Gesta Romanorum. Francés. ; Le violier des histoires romaines.


112       Virgilio Marón, Publio.
Les oeuures de virgille / Translatees de latin en françoys, et nouuelleme[n]t imprimees a Paris. (1529)
Editorial: On les vend a Paris... : en la boutique de Galliot du pre...,1529 (Imprimees... par Nicolas couteau...)
Descripción física: [2], CCXXXII h. ; Fol. (29 cm)
Autores:  Saint-Gelais, Octavien de, Obispo de Angoulême, trad. ; Michel, Guillaume, trad. ; Couteau, Nicolas, imp. ; Du Pré, Galliot I, ed.
Títulos Uniformes:  Opera. Francés. ; Bucolica. Francés. ; Georgica. Francés. ; Aeneis. Francés.


[1] - Testament de Fernando Colomb, cité in : Bruno BAYEN, Hernando Colon, enquête sur un bâtard. Ed du Seuil, 1992, p. 119.
[2] - idem.
[3] - Cité par Klaus Wagner in : Le commerce du livre en France au début du XVIe siècle d’après les notes manuscrites de Fernando Colomb. Bulletin du Bibliophile, 1992.
[4] - Voir en annexe le détail des notices retenues.
[5] - Voir, en deuxième partie de cette étude, le détail de ces 750 volumes par Klaus Wagner.
[6] - Mais nous avons vu que pour lui, les livres n’étaient pas faits pour être lus. Les lisait-il, ne les lisait-il pas ?
[7] - De la liste des 112 ouvrages donnée en annexe.
[8] - Mistral traduit par : à califourchon. Et précise : « Qui ménage la chèvre et le chou, en politique et en religion ». A Montpellier, le parti des escambarlats réunira, après les guerres de religion (ce n’est pas possible pendant les combats) les catholiques et les protestants modérés et pacifiques.
[9] - WAGNER, Klaus : Le commerce du livre en France au début du XVIe siècle d’après les notes manuscrites de Fernando Colomb. Bulletin du bibliophile, XXX
[10] . - Voir Ilaria ANDREOLI : Impressions italiennes, imprimeurs, auteurs et livres italiens à Lyon au XVIe.  In Cahiers d’études italiens, n° 27, 2018.
[11] . - ANDREOLI, Ilaria : Impressions italiennes. Imprimeurs, auteurs et livres italiens à Lyon au 16e siècle. In Cahiers d'études italeiens, n° 27, 2018. 
[12] - Catalogue de l’exposition : Le XVIe siècle ou Le triomphe du livre. Montpellier, Musée Fabre, 1987. Chiffres tirés de la préface de Françoise Mourgue-Molines.



Aucun commentaire: