27 mai 2012

BIBLIOPHILIE CONTEMPORAINE : Jean COCTEAU, "A Shelley" illustré par Karen THOMAS. Editions LUIS CASINADA

Frontispice de A SHELLEY, de Jean COCTEAU, par Karen THOMAS. Editions Luis Casinada, 1998
                   Les éditions LUIS CASINADA vont reprendre du service.
                   Il est donc sans doute temps de rappeler les épisodes précédents, c'est à dire présenter les livres d'artistes publiés par ces éditions que j'ai créé au début des années 1990.
                    Sans souci d'ordre quelconque tous les titres parus seront donc présentés ici.
                    Voici donc en premier, un texte, inédit jusqu'alors, publié grâce à la courtoisie de Pierre Bergé, propriétaire du manuscrit, et de Pierre Caizergues, l'incontesté spécialiste de Cocteau :

JEAN COCTEAU
A SHELLEY
ILLUSTRE PAR KAREN THOMAS
Editions LUIS CASINADA
Montpellier, 1998. 

Page de titre 
                  Le texte de Cocteau date des années 1910-1912, antérieur au Potomak, qui marque une césure dans l'oeuvre. Le manuscrit en était resté inconnu, jusqu'à sa redécouverte et son rachat par Pierre Bergé. Il est en vers irréguliers et très caractéristique de la merveilleuse facilité de Cocteau
                   Le livre se présente sous la forme d'un volume oblong, d'environ 35 cm sur 15. Il est relié par un ruban de soie rouge. La reliure en papier brut blanc est protégé par un papier cristal, et par des gardes de papier indien.

Page de garde, ruban de reliure et frontispice vu par transparence: A Shelley, de Cocteau
                  Le tirage est fait sur deux papiers différents pour jouer sur la transparence.
                  Le texte est imprimé sur du papier Japon Sanmore qui a la particularité d'être très solide, d'un toucher doux et crémeux, et surtout d'être relativement translucide. Cette transparence a deux objectifs :
                  * Montrer, en sous-jacence sous le texte, les magnifiques illustrations de Karen Thomas, qui apparaissent de plus en plus nettement au fur et à mesure que les pages de texte se tournent, jusqu'à être, seules, sous les yeux du lecteur.
                  * Evoquer, par une métaphore bibliophilique, la clarté même du texte.
                  Les illustrations sont tirées et peintes sur du Japon Dosabiki, qui, lui, est un très fort papier (120g) très blanc et très opaque, crémeux et granuleux, auquel on a, ici, laissé toutes ses barbes.

Justification de tirage de A Shelley de Jean Cocteau et Karen Thomas
                     Le tirage est limité à 45 exemplaires, dont 20 réservés aux éditeurs et auteurs. Tous les exemplaires sont signés par l'illustratrice et l'éditeur (Luis Casinada, id est Guy Barral).

Un fragment du texte sur Japon Sanmore, laissant apercevoir l'illustration de Karen Thomas
                     Le livre comporte quatre illustrations pleine page (dont le frontispice) par Karen Thomas. A partir de dessins de l'artiste, ces illustrations ont été tirées en noir. Puis, chacune a été colorisée à la gouache par le peintre elle-même. Tous les exemplaires sont donc différents, les choix chromatiques variant de l'un à l'autre.

Jean Baniel, enfant de choeur et chanteur de la Sixtine 

                    Karen THOMAS est une artiste anglaise qui vit et travaille à Montpellier et qui a exposé un peu partout en Europe. Elle était, par ses origines et surtout par son style, prédestinée à illustrer ce texte.

A Shelley de Jean Cocteau. Editions Luis Casinada. 1998
                   Ce livre est actuellement exposé au Musée Fabre de Montpellier, et figure sur le catalogue et le CD-Rom qui accompagnent cette exposition des Fonds Cocteau de l'Université Paul Valéry.

La barque de Shelley
          Renseignements supplémentaires : Editions Luis Casinada,  barral.guy@neuf.fr
ET SURTOUT, VOIR LE BLOG SPÉCIALEMENT DÉDIÉ AUX ÉDITIONS LUIS CASINADA QUI ONT REPRIS LEURS ACTIVITÉS : 
http://editionsluiscasinada.blogspot.fr/

Aucun commentaire: